Environnement restaurant – activités groupes Paris

Restaurant groupe Paris « L’Escarmouche »

Aux environs du restaurant

Cette page sera consacrée dans un premier temps aux sites que nous aurons jugés remarquables dans la périphérie du restaurant. Le classement et l’ordre d’arrivée des sites est aléatoire et ne suppose aucun jugement de valeur.

***

Église Saint Étienne du Mont

Église Saint Étienne du Mont – site officiel : http://www.saintetiennedumont.fr/

Autre site à voir: http://coins-du-monde.over-blog.com/article-france-paris-eglise-saint-etienne-du-mont-63927404.html
(avec de très belles photos!)

A l’origine, se trouvait l’église des saints Apôtres Pierre et Paul, construite sous le règne de Clovis et où furent enterrés le roi lui-même, son épouse Clotilde et sainte Geneviève. Elle devint au moyen âge, l’importante abbaye royale du même nom.

Au cours du XIIIe siècle, l’église de l’abbaye qui servait aux habitants du quartier devint insuffisante et un second édifice fut édifié sous le patronage de saint Étienne, le premier des martyrs. Cette dernière fut elle-même reconstruite de 1492 à 1626, dans le contexte troublé des guerres de religion. L’actuelle église Saint-Étienne était accolée à l’abbatiale Sainte-Geneviève.

En 1744, Louis XV décida de remplacer l’abbatiale, en mauvais état, par un édifice grandiose devenu, après maintes péripéties historiques, l’actuel Panthéon. L’abbatiale elle-même fut dévastée durant la révolution et les reliques de sainte Geneviève brûlées. Les bâtiments de l’abbaye furent transformés en lycée Henri-IV et l’abbatiale fut abattue en 1804 pour faire place à la rue Clovis ; il n’en reste que le clocher inclus dans l’enceinte du lycée.

Saint-Étienne du Mont hérita alors des reliques et du culte de sainte Geneviève

Les vitraux d’une qualité exceptionnelle

Saint-Étienne possède un des ensembles les plus complets des églises parisiennes. Celui-ci couvre en continu la période du début du XVIème siècle au premier quart du XVIIème siècle, moment où l’art du vitrail plonge dans une longue éclipse qui se prolongera jusqu’au XXème siècle. Fait exceptionnel, la plupart des vitraux sont à leur place d’origine. Les meilleurs artistes du moment y ont collaboré.

« L’Escarmouche » restaurant groupe et banquet

40, rue de la Montagne Sainte Geneviève

75005 – Paris

Tel 01.46.33.30.46

E-mail : lescarmouche@orange.fr

  • Digg
  • Del.icio.us
  • Twitter
  • RSS